Les ouvrages d’art sont des infrastructures de franchissement des obstacles qui jalonnent le tracé de la LGV du Maroc (fleuves, cours d’eau, zones marécageuses, voies de communication, etc).

Dans la conception de ces structures, l’ONCF a tenu compte de deux paramètres essentiels : le respect des sites naturels et la qualité technique et architecturale de l’ouvrage.

Viaducs : 12 unités (longueur totale 10Km)

Pieux : 100 Km de longueur totale

Pont-rails et Pont-routes : 169 unités

Ouvrages hydrauliques : 117 unités

Le viaduc d’El Hachef

Le viaduc d’El Hachef

D’une longueur de 3,5 km, est l’une des principales attractions et prouesses techniques du Chantier LGV Maroc.

C’est le viaduc le plus long au Maroc et en Afrique! L’ouvrage est situé à 30 km de Tanger vers Assilah.

Il est circulable à 320 Km/h et composé d’une structure métallique qui a été lancée depuis les deux rives du fleuve pour se poser sur les 62 piles que compte ce viaduc.

Le viaduc de Loukkoss

Deuxième plus important de la ligne, il se trouve aux environs de Larache, sur une longueur de 2,5 km sur 12 mètres de largeur.

Cet ouvrage est composé d’une ossature mixte acier-béton et ses fondations atteignent 67m de profondeur.

Le viaduc de Loukkoss

La réalisation de ces ouvrages spéciaux a évidemment été soumise à plusieurs études spécifiques, notamment sismiques, géotechniques et hydrologiques.

L’ONCF, en partenariat avec des experts de la SNCF et des chercheurs Marocains, a consacré deux ans d’étude sur les différents sites concernés.

4ab4065722681a384faef9144ed9c71aGGGGGGGGGGGGGGG