C’est une phase déterminante du chantier LGV Maroc. Les travaux de terrassement consistent en la réalisation de l’assise de terrain qui servira de plateforme à la future LGV.

Cette partie des travaux tient essentiellement en deux opérations majeures : les remblais et les déblais. L’un est l’autre consiste respectivement en la formation de talus élevés, de plusieurs mètres de hauteur, ou en contre-bas, par rapport à la surface du sol.

Sur le chantier LGV Maroc, ce ne sont pas moins de  67 millions de m3 de remblais et de déblais qui ont été opérés tout au long du tracé. Le déblai le plus important fait environ 63 mètres de profondeur, ce qui équivaut à une tour de 20 étages !

L’ONCF a évidemment arrêté un tracé pour optimiser ces mouvements de terre tout en limitant leurs impacts environnementaux, en concertation avec l’ensemble des intervenants sur le chantier LGV Maroc (Bureaux d’étude, entreprises de génie civil, autorités locales, environnementalistes, etc).

Les caractéristiques de la plateforme adoptées par la LGV répondent à deux exigences:

  • Assurer une répartition optimale des charges et l’écoulement des eaux zénithales ;
  • Optimiser le volume de ballast nécessaire à la réalisation de la plateforme.

 

La plateforme de la LGV est constituée d’une sous-couche supérieure en bitume de 14 cm d’épaisseur, ce qui correspond à un volume de 280.000 m3.  

Cette couche est suivie d’une deuxième couche de réglages de 15cm d’épaisseur, ainsi que d’une 3ème couche de formes de 20 cm d’épaisseur.

Ces deux dernières couches constituent un volume total de 1 million de m3.

LGV Tanger–Casablanca "Au cœur d’un projet titanesque"

2:40
LGV Tanger–Casablanca