MISE EN SERVICE

Terminus. Tout le monde…Embarque! Le train du progrès s’ébranle vers une nouvelle ère des transports au Maroc. Le fruit de plusieurs années de travaux et de défis relevés, commence à sortir de terre. Le rêve devient réalité: la Ligne à Grande Vitesse (LGV Maroc) sera opérationnelle à l’été 2018.

Il ne s’agit pas de la fin de l’histoire, mais le début d’un nouvel épisode dans la vie des chemins de fer au Maroc.

La préparation de la mise en service commence avec la réception officielle du premier des 12 trains à Grande Vitesse du Maroc, mi-2015, programmés dans le cadre de ce projet gigantesque. S’y ajoute, un atelier de maintenance technique à Tanger Moghogha, inauguré par Sa Majesté le Roi Mohammed VI en septembre 2015. Cela a permis, quelques mois plus tard, le lancement des essais statiques et ensuite dynamiques des premières rames réceptionnées.

Parallèlement, l’exploitation d’une ligne à grande vitesse implique une multitude de métiers et de techniques nécessitant des formations adaptées. Du conducteur d’un Train à Grande Vitesse, à l’opérateur de la sous-station électrique, de la régulation au vendeur des billets, en passant par les mainteneurs des différentes installations ferroviaires…, ces formations les préparent pour l’ouverture de ce nouveau service, car il ne s’agit pas seulement de construire une ligne, mais surtout de l’exploiter dans les meilleures conditions. 

Enfin les clients découvriront également en 2018 les   nouvelles gares de la LGV marocaine, de véritables espaces de vie qui, combinées au trajet abord du train, transformeront leur expérience du voyage. Le positionnement marketing et commercial adopté, pour sa part, a pour finalité de faire du TGV, un moyen de transport par excellence, de par son accessibilité et sa flexibilité.

LGV Tanger–Casablanca "Au cœur d’un projet titanesque"

2:17
LGV Tanger–Casablanca