La Maitrise d’Ouvrage (MOA)

La Maitrise d’Ouvrage (MOA)

Elle est assurée par l’Office National des Chemins de Fer (ONCF), en sa qualité d’établissement public chargé des missions de développement, de gestion et d’exploitation du réseau ferroviaire national.

L’Office a élaboré le Schéma directeur pour le développement du réseau de lignes pour Trains à Grande Vitesse au Maroc (TGVM), sous la tutelle du Ministère de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau qui préside son Conseil d’administration.

Une Direction Grande Vitesse a été créée dès 2008 et est dédiée à la bonne conduite du projet dans sa concrétisation opérationnelle.

L’Assistance à Maîtrise d’Ouvrage (AMO)

L’Assistance à Maîtrise d’Ouvrage (AMO)

Dans le cadre du partenariat stratégique entre le Maroc et la France lancé autour du programme Grande Vitesse, plusieurs accords d’Assistance à Maitrise d’Ouvrage (AMO) ont été conclus entre l’Office National des Chemins de Fer (ONCF) et le Groupe SNCF (Société Nationale des Chemins de Fer de France) et ses filiales.

Concrètement, ces engagements prévoient la mobilisation d’une cinquantaine d’experts Français de la grande vitesse sur toute la période du projet.

Ces ressources travaillent étroitement et au quotidien avec les cheminots marocains pour assurer un partage d’expérience bénéfique aux deux partenaires.

La Maîtrise d’œuvre

La Maîtrise d’œuvre

Plusieurs bureaux d’études marocains participent à la maitrise d’œuvre de ce projet intégré de la Grande Vitesse ferroviaire, aux composantes extrêmement variées.

Les interventions de ces structures portent notamment sur l’exécution des études d’ingénierie et de génie civil, ainsi que le suivi permanent des travaux sur le terrain.